mercredi 9 août 2017

Le tricycle rouge

Auteur : Vincent Hauuy
Editions : Hugo Thriller (2017)
Nbre de pages : 490


Présentation de l'éditeur :
Noah Wallace est un homme usé, l'ombre du brillant profileur qu'il était jusqu'à ce qu'un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d'un crime atroce au Canada l'implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?


Mon avis :

Après un roman tel que La marche du mort, j'avais envie de me plonger dans un thriller qui me ferait passer un moment suffisamment stressant, angoissant, perturbant que j'en oublierai les personnages de Gus et Call et toutes les émotions par lesquelles j'étais passée avec le roman de Larry McMurtry.

J'ai jeté mon dévolu sur Le tricycle rouge de Vincent Hauuy et très honnêtement :  qu'est-ce que j'ai bien fait !

Comme d'hab', je ne referai pas de résumé vu que celui des éditions Hugo est suffisamment complet pour vous mettre l'eau à la bouche.

Ce que vous avez besoin de savoir pour vous laisser tenter par cette lecture, c'est que le personnage de Noah m'a tellement plu et m'a fait me poser tellement de questions, que je n'arrivais pas à lâcher ce bouquin.

C'est un homme meurtri dans sa chair et sa tête à cause d'un grave accident de voiture subi cinq ans en arrière, lors d'une course poursuite contre un serial killer qui lui avait enlevé sa fiancée.

Noah était profiler à cette époque et même s'il travaille dans une toute autre activité depuis son accident, il reste quand même disponible pour la police, surtout que de nouveaux meurtres sont perpétrés et qu'ils ressemblent étrangement à ceux commis par le tueur qui lui a gâché sa vie.

Mais pourquoi le titre ? Tout simplement parce que le prologue commence par un accident dont est victime un petit garçon dévalant une route à toute vitesse sur un tricycle rouge... mais pourquoi ce garçon est-il nu ? Que fuit-il ?

Ca, il faudra lire le roman pour le savoir et je peux vous promettre qu'à aucun moment vous ne saurez qui est ce gamin et ce jusqu'à la fin.

Ce livre est magnifiquement écrit et organisé dans son intrigue.

Les personnages sont bluffants à tel point que l'on ne s'imagine pas du tout ce qu'ils nous réservent.

Entre Noah et ses difficultés physiques mais aussi et surtout ses capacités mentales qui m'ont fait délirer d'angoisse et tout ceux qui gravitent autour de lui durant l'enquête, je me suis laissée emporter, abuser par l'auteur.

Il y a aussi le personnage de Sophie, jeune journaliste-blogueuse, qui n'est pas en reste et on se demande bien ce qui pourra lier Sophie à Noah.

Et là encore, vous allez être scotché par les révélations.

Ce roman se lit très rapidement, même si, comme je l'ai déjà dit, en ce moment j'ai plutôt un rythme d'escargot-tortue faisant une grosse sieste. Autrement dit, j'ai mis un peu plus de 4 jours pour en venir à bout mais cela n'est pas dû à un manque d'envie ou d'intérêt. Bien au contraire.

Les chapitres sont courts et très bien rythmés au point qu'on les enchaîne pour en savoir toujours plus.

En bref, Le tricycle rouge est un excellent page-turner que je ne peux que vous conseiller afin d'entrer dans la vie de Noah, de Sophie et tout ce qui se passe autour d'eux. Vous noterez d'ailleurs que si ce titre a reçu le Prix Michel Bussi ce n'est pas pour rien non plus... 😃

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire